Samedi 20 mai 2017, encore une date à inscrire à l’encre indélébile dans les annales de l’Ecole doctorale de l’IFASIC dont le compteur vient d’enregistrer un quinzième Docteur. C’est Paul Massey Ntambwe Emwine Diobo

Hier Chef de travaux, aujourd’hui Paul Massey Ntambwe vient d’être proclamé Docteur en sciences et techniques de l’information, à la suite de la défense publique de sa thèse de doctorat intitulée « La mise en scène de l’information dans le journal imprimé. Approche socio-sémiotique de la presse écrite congolaise ». Décision du jury : Grande Distinction.

Face à un jury composé de cinq membres et sous le regard d’une assistance nombreuse et attentive, Paul Massey a présenté sa dissertation doctorale, abordant tour à tour, la problématique et l’hypothèse de recherche, les méthodes et techniques utilisées, le cadre  conceptuel et théorique de l’étude et, enfin, le cadre explicatif ainsi que les résultats obtenus.

Dans le cadre de la problématique, l’impétrant est parti de la question de savoir quels sont les éléments à travers lesquels les médias congolais accomplissent la mise en scène des événements présentés à travers les pages du journal imprimé. Dans une question subsidiaire, il a ajouté la question de savoir pourquoi il y a cette prééminence perceptible de la politique dans la mise en forme des événements dans les colonnes des journaux par rapport à d’autres secteurs. 

En guise de réponse à cette double préoccupation, le chercheur a formulé l’hypothèse selon laquelle, la mise en scène de l’information dans la page d’un journal imprimé reflète la jonction des éléments tant linguistiques et para-linguistiques que du contexte social de production.

Sur le plan méthodologique, ce dernier a pris l’option de recourir à la socio-sémiotique comme principale approche pour aborder l’objet d’étude, à savoir, le journal imprimé comme objet sémiotique (c’est-à-dire discursif) et social (ou socioculturel).

Pour arriver à ses fins, Paul Massey a dû convoquer trois grands axes théoriques : les théories du langage, l’approche dramaturgique de Goffman et le constructivisme.

Par rapport au cadre explicatif de l’étude, l’impétrant a indiqué que sa recherche a pris pour objet d’étude six quotidiens locaux parus à Kinshasa, à la même période, au cours de la semaine du lundi 06 août au vendredi 12 août 2012, à raison de deux journaux classés généralement proches du pouvoir (« L’Avenir » et « L’Observateur »), deux quotidiens s’affichant proches de l’opposition (« Le Phare » et « Le Palmarès ») et enfin deux quotidiens que leur ligne éditoriale déclarée classe au centre (« La Référence Plus » et le « Le Potentiel ».

En définitive, Paul Massey indique que la mise en scène de l’information dans le journal imprimé procède de la grille d’analyse des relations sociales entre les hommes par la métaphore de Goffman qui considère le monde comme un théâtre. Les coulisses correspondant à l’instance de conception du contenu médiatique qui, dans une rédaction, se situe au niveau de la conférence des journalistes-rédacteurs; la scène concerne le journal comme dispositif de communication, comme espace public; le public, enfin, est le destinataire final de cette énonciation médiatique.

Chapeau bas à l’Ecole doctorale. On reconnait l’arbre à ses fruits.

Téléchargez la chronologie des défenses des thèses de 2005 à 2017