Il aura passé le clair de son temps à modeler la communication à travers de nombreuses et remarquables actions de marketing, notamment à la Banque Centrale du Congo avec la grande épopée du Franc congolais. Honoré Mulangu est un véritable paradigme.

Celui que l’on aime bien appeler affectueusement Président est de la toute première promotion de l’ISTI-IFASIC, institution à laquelle il est resté très attaché. Il  y entra en 1973 et en sortit en 1978 avec un diplôme de licence en Sciences et techniques de l’information, option Relations Publiques.

Tous ceux qui le fréquentent n’ont qu’un seul credo: Honoré Mulangu est un homme extrêmement attachant, convivial, spontané et très indépendant d’esprit. Il traîne derrière lui trente-quatre ans d’expérience dans les métiers de la communication : Responsable des Relations Publiques et marketing, Conseiller en communication, Publiciste, documentariste…

Après avoir fait la promotion des autres, Honoré Mulangu est aujourd’hui à la tête de sa propre entreprise. Il a investi dans le secteur de l’hôtellerie, à travers l’Hôtel Africana Palace qu’il gère de main de maître depuis bientôt cinq ans. Grâce à toutes les capacités managériales déployées, l’entreprise a pris de l’envol, au point qu’une extension vient d’être ouverte.

Ce profil, Honoré Mulangu le doit essentiellement à la qualité de la formation reçue à l’ISTI-IFASIC, confie-t-il. Il se souvient encore, non sans un brin de nostalgie, de l’encadrement dont il avait bénéficié de la part de ses enseignants, notamment Pombo Ngunza et Ndeke Aley, des stages et études réalisés dans différentes entreprises. C’est le cas de la Bralima où il finit par être engagé dès la fin de son parcours universitaire.

S’agissant de la Bralima, Mulangu affirme qu’il y a passé treize ans à organiser et à développer le secteur marketing. Parmi les innovations apportées, on retiendra la revue Bralima Contact, pour l’information des publics interne et externe, le sponsoring des activités sportives et culturelles, l’ouverture de l’entreprise au grand public à travers les visites guidées et journées porte-ouverte.

Après un passage de cinq ans à la Caisse d’Epargne du Congo, Honoré Mulangu sera recruté par la Banque Centrale du Congo où il va passer seize ans à modeler la communication. Plusieurs hauts faits d’arme à son actif: la grande visibilité de la Banque centrale, quelques publications pour la notoriété de la Banque des banques.

Au niveau de la Banque Centrale du Congo, la grande révélation sera sans nul doute la très mémorable campagne du Franc congolais. Un véritable coup de Maître, signé Mulangu!  Une belle épopée qui a connu un grand succès par la qualité du message véhiculé, les supports utilisés, dont la belle et célèbre chanson Franc congolais que nous avons tous eu le plaisir de fredonner.

Avec la dextérité d’un orfèvre, l’initiateur de la campagne a pris en compte les différentes réalités culturelles et linguistiques de la RDC. Pour cette raison, on se rappellera qu’à la suite de cette campagne, l’espace Kasaï, qui était réfractaire à la réforme monétaire, avait fini par accepter le Franc congolais.

C’est depuis quarante ans qu’Honoré Mulangu a quitté l’ISTI-IFASIC sans l’avoir jamais quitté. Aujourd’hui, il est Président du Comité des sages de l’Amicale des anciens de notre Alma mater.