Il ne s’agit pas d’une fable. Les anciens étudiants de l’Isti-Ifasic se réorganisent et sont décidés à relancer les activités de leur association, l’Amicale des Anciens de l’Isti-Ifasic, en veilleuse depuis plus de deux décennies.

En ce moment-ci, des volontaires travaillent d’arrache-pied, les uns pour revisiter les textes organiques, les autres pour l’identification de différents sous-groupes actifs.  

Formellement, une réunion de prise de contact a été tenue le vendredi 21 juillet dernier, sous la direction du Président Mulangu Pongola Mbuji. En tout, une vingtaine de participants, toutes générations confondues, se sont retrouvés et sont tous tombés d’accord sur la nécessité de relancer ce cadre devant rassembler tous les anciens étudiants de l’Isti-Ifasic, créer un élan de solidarité entre les membres et Œuvrer à la promotion et à la défense de l’image de marque de leur Alma mater.

Pour parer au plus pressé, deux sous-commissions ont été mises en place. La première a reçu la charge de revisiter les statut et règlement d’ordre intérieur en vue de les adapter au contexte du moment. La deuxième équipe devrait procéder à l’inventaire de différentes initiatives de regroupement qui fonctionnent.

Selon le chronogramme arrêté, ces deux sous-commissions devraient déposer leurs conclusions entre le 15 et le 20 août. Pour couronner le tout, une Assemblée générale est envisagée pour le mois d’octobre.

Notons qu’en quarante-quatre ans d’existence, l’Institut Facultaire des Sciences de l’Information a déjà mis sur le marché près de huit mille diplômés, parmi lesquels une trentaine de Professeurs d’université, une bonne centaine de haut fonctionnaires et de milliers d’hommes et de femmes exerçant l’un ou l’autre métier communication.

Dans le cadre de sa dimension régionale, l’Ifasic a décerné des diplômes à une soixantaine de ressortissants des pays africains, notamment 04 angolais, 03 béninois, 23 burundais, 06 camerounais, 04 centrafricains, 06 congolais de Brazzaville, 14 rwandais et 05 togolais. Quelle richesse!