Voici quarante-un ans qu’il s’emploie à former et à modeler les animateurs du quatrième pouvoir d’ici et d’ailleurs. Aujourd’hui, le voici couronné Professeur émérite avec, dans son carquois, la direction de neuf thèses de doctorat, la publication d’une dizaine d’ouvrages ainsi que l’encadrement d’innombrables travaux de fin d’études. Lui, c’est le Professeur Jean Chrétien Ekambo Duasenge.  

A tout considérer, ce communicologue qui a fait des paradigmes en communication l’un de ses centres d’intérêt est lui-même un véritable paradigme : première promotion de l’ISTI-IFASIC, premier Istien à avoir accédé au grade de Docteur, premier Istien à avoir exercé les fonctions de Recteur de notre Alma mater, initiateur de l’hymne et de la devise de l’ISTI-IFASIC, premier animateur de la prestigieuse école doctorale et, aujourd’hui, premier produit de l’ISTI-IFASIC à avoir été élevé au rang de Professeur émérite.  

Inscrit à l’ISTI-IFASIC en 1973, Jean Chrétien Ekambo Duasenge sera retenu assistant en août 1977, après avoir défendu son mémoire au mois de juin, peu avant la session de juillet, travail de fin d’études dirigé par le très emblématique Professeur Mamba wa Ngindu.

A ce sujet, la très croustillante chronique istienne rapporte que, comme assistant nouvellement engagé, Ekambo avait eu à surveiller les examens que passaient ses propres collègues de promotion admis à la deuxième session.

Il est à noter que Jean Chrétien Ekambo Duasenge a été proclamé Docteur en Communication sociale de l’Université de Louvain, en 1985. Il venait de soutenir sa thèse de doctorat intitulée « Radio trottoir, une alternative de communication en société africaine contemporaine », thèse réalisée sous la direction de Jean Lohisse.

Outre le parcours d’enseignant, Jean Chrétien Ekambo Duasenge dispose également d’un riche background dans le secteur des médias. Cette expérience commence formellement en 1973 dans le cadre d’un stage effectué à l’Agence France Presse (AFP) où il sera engagé immédiatement. Il fera partie de l’équipe qui couvrira le célèbre combat de boxe Ali-Foreman.

L’année suivante, il sera recruté au journal Salongo où il évoluera tour à tour dans les rubriques de sport et de politique étrangère. La crise iranienne lui donnera l’occasion de faire exploser sa plume dans le cadre de ses nombreuses chroniques de politique étrangère. Il sera tout de suite remarqué et happé par Télé Zaïre (RTNC) qui le recrutera pour le compte du journal télévisé. Il aura également la charge de l’émission « Une page d’histoire ».

Comme le journalisme mène tout, Jean Chrétien Ekambo Duasenge dispose également d’une expérience avérée dans la diplomatie. Recruté à la suite d’un concours organisé par le Ministère des Affaires Etrangères, il passera cinq ans en poste diplomatique à Bruxelles. Et, malgré ses occupations dans la diplomatie, celui-ci ne rangera pas du tout sa plume car, pendant son séjour en Belgique, on le retrouve encore comme Secrétaire de rédaction du magazine « Journal d’Afrique ». Comme quoi, on ne chasse pas définitivement le naturel.

Notons que sa passion pour le journalisme, le Professeur émérite Jean Chrétien Ekambo Duasenge la doit certainement à la formation de base reçue au collège Saint Thomas More de Lisala où il animait déjà le journal SOE (Service des Ondes Estudiantines).