Avec le concours de l’Union européenne (UE) et de l’Institut Congolais de l’Audiovisuel (ICA), l’Institut Facultaire des Sciences de l’Information et de la Communication (IFASIC) a formé, du 13 au 22 février 2017, le personnel du Service de Communication et d’Information des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (SCIFA), au domaine sensible de la communication

Des militaires aux ‘‘labos’’ de l’IFASIC

Clôture formation officiers SCIFA

Globalement, cette formation avait pour objectif principal de permettre à ces professionnels des armes de consolider et de remettre à niveau leurs connaissances dans le domaine des médias, notamment en matière de communication de crise, de la déontologie journalistique, des grands genres journalistiques, a indiqué le professeur Bernard Munsoko wa Bombe, coordonnateur de la formation

A l’issue d’une session de formation de dix jours qui a démarré le 13 février 2017, la cérémonie de clôture a eu lieu le 22 février 2017 en présence du Chef d’Etat-major adjoint des FARDC en charge de l’administration et de la logistique, le Général Célestin Mbala.

La formation a bénéficié d’un financement de l’Union européenne dans le cadre du Programme d’appui à la Réforme du secteur de la sécurité, volet défense  (Progress), avec le concours du Comité Internationale de la Croix-Rouge (CICR). Ils étaient 26 délégués des FARDC (une vingtaine d’officiers et deux personnes civiles) à avoir suivi la formation. Initialement, cette formation a débuté à l’Institut Congolais de l’Audiovisuel (ICA) de la RTNC, avant de se poursuivre et de se clôturer à l’IFASIC.

A la fin de la formation, ils ont dit :

Professeur Rigobert Munkeni Lapes, recteur de l’IFASIC : En quarante-quatre ans d’existence, l’IFASIC a formé près de 6.000 diplômés, avec le concours d’une trentaine de professeurs et d’environ 60 chefs des travaux et assistants. Fort de cette expérience, notre institut a accepté de sceller un partenariat avec les FARDC en formant le personnel du SCIFA, dans le cadre du Programme d’appui à la Réforme du secteur de la sécurité, volet défense.

Colonel Sylvain Ekenge, représentant des participants à la formation : La formation a été très bénéfique pour les officiers congolais du SCIFA. Trois jours durant, ils se sont exercés au journal école et au studio école de l’IFASIC, où ils ont eu l’occasion d’enregistrer des productions audiovisuelles et d’élaborer une édition spéciale du journal-école de l’IFASIC, ‘‘Le Journal du citoyen’’, qui sera diffusé bientôt.

Professeur Bernard Munsoko wa Bombe, coordonnateur de la formation (en direction des formés) : Avant ils étaient de bons professionnels des armes, les voici maintenant métamorphosés en bons professionnels des médias  

Général Léon-Richard Kasonga Cibangu, commandant du SCIFA : ce partenariat qui, pour la première fois, a réunit l’armée nationale, l’IFASIC et l’ICA  (RTNC), a donné aux militaires congolais l’occasion de se perfectionner dans le domaine sensible de la communication, très important pour accompagner les actions de l’armée en période de crise.

Le Général Léon-Richard Kasonga a profité de l’occasion pour appeler les diplômés de l’IFASIC à s’enrôler dans l’armée et pouvoir ainsi renforcer l’équipe du SCIFA, qui se déploie déjà à travers le pays.

Remise des brevets

A la fin de la formation, les vingt six (26) apprenants dont deux (2) femmes venus de quatre coins du pays ont, naturellement,  reçu leurs brevets de participation des mains du Chef d’état-major adjoint des FARDC le général Célestin Mbala.

Les heureux bénéficiaires de la formation