Vendredi 31 mars 2017, encore une date qui va demeurer gravée dans les annales de l’IFASIC. Pour cause, cette cérémonie de lancement en République Démocratique du Congo et à partir de notre Alma mater, de la campagne de promotion de la finance inclusive pour les jeunes filles « Bank the youth ».

Initiée par le Programme des Nations Unies pour le Développement « PNUD » et l’UNCDF (United Nations Capital Development Fund), cette campagne entend être une réponse à l’épineux problème de l’accès des jeunes et des femmes aux ressources financières et sociales. En effet, si la communauté du développement met de plus en plus l’accent sur la nécessité d’améliorer la situation des femmes, c’est parce qu’il est désormais évident que l’on ne pourra pas obtenir des avancées significatives sur la réduction de la pauvreté et le partage de la prospérité sans cibler ce large segment de la société et que les femmes jouent un rôle important dans la croissance économique des nations.

La cérémonie de ce jour a connu deux temps forts : dans un premier temps, la présentation, par le Chef de travaux OBUL OKWESS, de l’Unité de Formation et de Recherche en Genre-Communication et Médias, structure voulue par le Comité de gestion de l’IFASIC comme une cellule spécialisée du Centre de Recherche en Communication de Masse; dans un deuxième temps, le lancement de la campagne proprement dite.

Sur cette photo: une vue de l’assistance

Devant un parterre d’étudiants particulièrement attentifs, les différentes parties prenantes ont rivalisé d’ardeur pour mobiliser autour de ce nouveau paradigme d’inclusion financière des jeunes.

Le Recteur, représenté par le Secrétaire général académique, n’a pas caché sa satisfaction devant le choix porté sur l’IFASIC comme cadre devant abriter cette journée d’échanges sur l’inclusion financière. Une première dans l’histoire des universités en RDC, a-t-il souligné.

L’intervenant ne s’est pas fait prier pour relever la pertinence du choix porté sur l’IFASIC, pionnière des écoles de communication et disposant de meilleures et de plus anciennes ressources humaines et épistémologiques dans le domaine de la communication en RDC.

En guise de reconnaissance pour l’engagement pris dans la réalisation de cette activité, l’UNCDF a décerné à l’IFASIC le titre d’Ambassadeur d’impact de la campagne « Bank the youth ». Pour passer de la parole aux actes, un certificat a été remis au Recteur.

Pour tout dire au sujet de la campagne, qu’il s’agisse des représentantes du PNUD et de l’UNCDF, du Directeur général du Fonds National de la Microfinance et du Directeur commercial de FINCA, les différents intervenants ont relevé ce qui suit :

  • En Afrique, trois jeunes sur cinq sont au chômage et, pour diverses raisons, les opportunités d’emploi restent encore faibles, surtout dans le secteur formel;
  • L’inadéquation entre les curricula du système éducatif et les besoins du marché du travail, mais également la problématique de l’entrepreneuriat et de l’accès au financement pour les activités représente un frein important à l’employabilité des jeunes;
  • L’accès aux ressources financières et sociales est un facteur clé pour aider les jeunes à prendre leurs propres décisions économiques et échapper à la pauvreté;
  • Offrir aux jeunes des services financiers est un moyen de promouvoir l’entrepreneuriat, la création d’actifs et mettre l’accent sur les moyens d’existence durables;
  • En RDC, seulement 4% des jeunes ont un compte bancaire contre 14% pour les adultes;

En définitive, cette campagne souhaite rassembler toutes les parties prenantes pour promouvoir les meilleures pratiques en matière d’inclusion financière des jeunes et formuler un ensemble de recommandations aux décideurs et aux organismes de réglementation pour une meilleure inclusion financière des jeunes.

A ce sujet, les universités et établissement d’enseignement supérieur sont appelés à jouer le rôle d’incubateur de cet esprit entrepreneurial qui doit être insufflé aux jeunes. Cela consistera à :

  • Aider le Jeune, à considérer le Statut de Chef d’Entreprise comme un choix de vie et l’une des Solutions les plus réalistes et les meilleures au défi de chômage qui frappe les Jeunes
  • Accompagner le Jeune dans ses efforts de developer les APTITUDES et COMPETENCES d’un ENTREPRENEUR
  • Accompagner le Jeune dans son engagement dans le processus important de CREATION de manière professionnelle de son ENTREPRISE et donc de son AUTO-EMPLOI
  • Rendre le Jeune suffisamment CREDIBLE et OUTILLÉ pour être considéré BANCABLE afin d’accèder aux SERVICES FINANCIERS, nécessaires pour la création de son ENTREPRISE

Stand FINCA pour les étudiants de l’IFASIC

Pour le besoin de la cause, l’assistance a suivi les témoignages de trois étudiantes, l’une de l’Institut Supérieur des Arts et Métiers et deux de l’Université Bel Campus. Ces dernières ont partagé leur expérience sur les résultats obtenus en matière d’accès aux services financiers de FINCA et de création d’entreprise.

Outre le représentant de FINCA, cette cérémonie a connu la participation de la Banque Centrale, du Fonds National de la Microfinance, de GIZ et de TMB.