Il était annoncé pour début juillet, le n° 2017/1 de la revue Cahiers Congolais de Communication vient de paraître aussi bien à Kinshasa qu’à Paris.

Dans tous les cas, pour Kinshasa, cette publication est disponible à la Direction du Centre de recherche en communication de l’Ifasic.

Ce numéro qui entre dans le cadre de la nouvelle posture épistémologique des Cahiers congolais de communication, entend consacrer la fin d’une pratique qui consistait à accueillir des productions scientifiques attérissant à la rédaction au gré des envois. Cette publication, à l’image de celles à venir, est thématisée et porte sur les analyses du discours.

Le lecteur y trouvera huit articles qui montrent comment leurs auteurs s’appliquent à émigrer de leurs rivages disciplinaires traditionnels pour venir enrichir et s’enrichir de leur contact avec un nouvel objet: le communicationnel.  

Sans dormir sur ses lauriers, la Direction du laboratoire de recherche de l’Ifasic est déjà à pieds d’oeuvre pour le prochain numéro. Ce numéro 2017/2 est coordonné par les Professeurs Jean-Chrétien Ekambo (IFASIC, Kinshasa) et Ludovic-Robert Miyouna (Université Marien Ngouabi, Brazzaville). Il  a pour thématique, « La communication banale : applications et expériences ». Il se donne ainsi l’ambition d’éclairer-là une parcelle de la communication jusqu’ici demeurée dans l’ombre des recherches scientifiques.


»»»Téléchargez l’appel à contribution y relatif«««